Amour Eros

 

§ Le pathétique de la relation érotique, c’est le fait d’être deux, et que l’autre est absolument autre. (E.Lévinas)

§ L’amour naissant est une exploration du possible à partir de l’impossible  (F.Alberoni)

§ Il n’existe pas de passion amoureuse sans transgression d’un interdit  (F.Alberoni)

§ Les femmes ont souvent l’impression que les hommes sont incapables d’amour-passion, incapables de s’abondonner à leurs propres désirs. (idem)

§ .. elle met tous ses efforts à faire exploser la richesse qu’elle sent en lui. (idem)

§ les chagrins d’amour n’existent pas. Tout au plus souffre-t-on d’abstinence. (idem)

§ Parfois l’amour passion trouve son équilibre. Il se transforme alors en heureuse et tendre amitié. (L.Ferry)

§ Deux amants qui jouissent simultanément, cela fait deux solitudes.(A.Comte-Sponville)

§ Tout amour est désir. .(A.Comte-Sponville)

§ Nous avons bâti un empire avec nos instants de plaisir. (F.Cabrel)

§ ...et ces moments salés où elle me laissa connaître ses secrets... (idem)

§ La qualité du plaisir reste indissociable de l’attrait magique du caractère défendu de l’acte répréhensible. (P.Simon)

§ La sexualité est partie intégrante de la recherche des jeunes pour un avenir meilleur. (P.Simon)

§ La pornographie devient l’oubli du désir et son anéantissement (N.Frobenius)

§ Le coup de foudre ? On se prête aux conventions sociales, on parle d’autre chose, juste pour masquer le fait qu’on va coucher ensemble. C’est ridicule, mais je le fais aussi. (C.Breillat)

§ La passion : Un instant d’adolescence. (inconnu)

§Ils tremblaient au seuil de l’intimité. Ils tremblaient parce qu’ils savaient. (Alice Ferney / la Conversation Amoureuse)

§L’horloge des femmes et celle des hommes dans l’amour n’ont pas les mêmes aiguilles. (idem)

§Une passion était comme une vie : il fallait qu’elle fût vécue. (idem)

§…et la suavité s’était lovée tout en haut des cuisses, une chose ronde et chatouillante qui faisait luire et sourire son visage. (idem)

§…la merveilleuse tiédeur sensuelle dans laquelle elles accueillent aussi leur amant quand elles ouvrent leurs cuisses de velours, et laissent tomber leur tête en fermant les yeux. (idem)

§ La vie remuait tout à coup, la vie roulait et ruait, quelque chose advenait, la vie était mer et jument, et elle aurait dansé pour accompagner cette houle de désir qui la soulevait. (idem)

§ …la force et le désespoir des amours clandestines, des amours vouées au silence et à l’ombre, l’empreinte de la toute brûlante revanche des passions étouffées. ( C. Orban/j’étais l’origine du monde)

§ …Ce qu’elle avait tenu jusqu’alors pour le divertissement le plus naturel du monde, lui était devenu un objet d’opprobre et d’aversion ; et le même jeune homme…à qui la veille encore on proposait le cul, la bouche ou la menotte, en étais désormais réduit à de plats ébats conjugaux. (J. Cellard / la chambre aux miroirs)

§ Le sexe est l’un des moyens que l’on a de s’oublier soi-même. (Krishnamurti)

§ Sexe….Tu paies le prix fort

Des spectacles de courte durée….. (J.Kerouac)

§ Oui, tu donnes à tous ceux que tu aimes, et j’attendais que tu n’aimes que moi. (Claire Castillon/le Grenier)

§ Ma langue cherchait dans de la nuit salée, dans de la nuit gluante, sur de la viande fragile. (Violette Leduc/Thérèse et Isabelle)

§ Son anus décalotte mon gland et le masse. ( Ghislaine Dunant/L’impudeur)

§ Le petit orifice étrangle ma verge de jouissance. (idem)

§ c’est la même situation que précédemment

ou que la fois d’avant

ou que la fois de la fois d’avant.

il y a une bite

et il y a un con

et plein de problèmes

(C.Bukowski).

§ C’est d’abord le sexe qui pense, la tête ne vient qu’après. (L.Calaferte)

§ Regarde l’amour, des petits bouts de lèvres roses, de la mouille dedans et des poils autour. Tu as vu ? (idem)

§ « -    Dis moi un mensonge.

-         Je t’aime.

-         Salaud. »

(idem)

§ Tout passe. Le rire dans les larmes, l’amour dans l’habiude, la vie dans la mort. (L.Calaferte)

§ Le couple s’ignore, se vole, se ment et se déchire. C’est l’amour. (idem)

§ …cette conque secrète qui fait que tu es femme, que tu es mon angoisse. (idem)

§ Toute passion doit finir. Peu finissent bien. (A.Walter)

§ Le meilleur du plaisir est d’espérance. (idem)

§ La jouissance ajoute au désir de la force. (Ch.Beaudelaire)

§ ...tous les êtres aimés

   sont des vases de fiel qu’on boit les yeux fermés. (idem)

§ J’étais brûlé d’elle. J’étais sexuel. Animal. Elle me guidait. (R.Bohringer)

§ L’amour est grand et tient dans le bref espace d’un baiser. (C.Drummond de Amdrade)

§ …et soudain…la grande douleur bienfaisante embrase mon corps frissonnant. (J.Truber)

§ Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids. (P.Quignard)

§ Une passion se change en question et revêt des échancrures qui dénudent l’amour. (L.Bresner)

§ Même le plus grand amour finit par être réduit à un squelette de souvenirs chétifs. (M.Kundera)

§ Les hommes ne font pas l’amour parce qu’ils sont amoureux, mais parce qu’ils sont excités. (M.Houllebecq)

§ Je voulais un corps qui se donne à moi ou une âme qui s’unisse à la mienne ; ce que je découvre c’est l’obsédante proximité d’un visage. Je désirais l’accord parfait, je fais l’expérience d’une distance infranchissable. (A.Finkielkraut)

§ Il est bon d’avoir eu un grand amour, une passion malheureuse dans sa vie. Cà fait du moins un alibi pour les désespoirs sans raison dont nous sommes accablés. (A.Camus)

§ …la pornographie est une arme absolue, la chair la plus près de l’os, l’infime part de pure vérité que nous soyons capables d’exprimer à propos de nous-mêmes. (P.Djian)

§ La passion a toujours été pour moi l’éteignoir de l’amour. Je n’y peux rien, seule la tendresse m’exalte. (E.Arsan)

§ Moi, Wolinski, sentant venir ma mort prochaine, je fais ce testament… (je lègue) à ma femme, les photos pornos cachées sous la planche de la cabane au fond du jardin, pour la remercier de toutes les folies que nous n’avons jamais faites ensemble… (Wolinski)

§ l’amour ne doit plus posséder l’amour. (J.Prévert)

§ Les saveurs de ta gloire secrète… (Verlaine/Femmes)

§ l’amour est un châtiment. Nous sommes punis de n’avoir pas pu rester seul. (M.Yourcenar / Feux / Phédon)

§ Je ne peux m’empêcher de voir dans mon amour… un stratagème pour passer le temps, pour me passer du Temps. (M.Yourcenar / Feux / Phédon)

§ L’adultère n’est souvent qu’une forme désespérée de la fidélité. (M.Yourcenar / Feux / Clytemnestre )

§ …elle parviendrait un jour... à cet âge de la vie où les femmes les plus chastes finissent par céder, non pas aux sollicitations d’un amant, mais aux regrets accumulés des occasions perdues, et de peur de mourir avant d’avoir péché. (M.Yourcenar / la Nouvelle Eurydice)

§ La volupté serait dans cette philosophie une forme plus complète, mais aussi plus spécialisée, de cette approche de l’Autre, une technique de plus mise au service de la connaissance de ce qui n’est pas nous. (M.Yourcenar / Hadrien)

§ J’aurais vu la passion se changer en amitié... ou en indifférence, ce qui est plus fréquent. (M.Yourcenar / Hadrien)

§ L’amour est plus jeune que la mort même s’ils ont vu le jour en même temps. ( J.Prévert / Choses et autres / Au coin d’une rue )

§ Il se délectait de mes entrailles femelles, fluentes, s’enivrait de mes saveurs d’onde marine. ( E.Hergott / Transports amoureux )

§ Entre ses cuisses de fer, son membre dans mon cul, son doigts tour à tour dans mon vagin qui bave ou flattant mon clitoris jusqu’à la pâmoison, je ressentais un délicieux vertige, l’afflux de ma sève lui démontrait l’efficacité de sa caresse. ( idem )

§ Il en est en amour comme en toutes choses. ce qu’on a eu n’est rien, c’est ce qu’on a pas qui compte. ( P.Léautaud / Passe temps / Mots, propos et anecdotes )

§ L’amour ! Alors, o, aime un appareil respiratoire, un tube digestif, des intestins, … , une odeur corporelle ? Si on pensait à cela, comme on serait moins fou !  ( P.Léautaud / Passe temps / Mots, propos et anecdotes )

§ Quand on souffre d’une passion pour une femme, on devrait penser qu’il n’y a dans cet amour que hasard. On a rencontré celle-ci, on aurait pu en rencontrer une autre. Preuve que cet amour n’a rien d’extraordinaire. Le rire prend aussitôt. ( P.Léautaud / Passe temps / Mots, propos et anecdotes )

§ Pourquoi durer est-il mieux que brûler ? ( R.Barthes / Fragments d’un discours amoureux / Affirmation )

§ Ce n’est plus le sexuel qui est indécent, c’est le sentimental. (R.Barthes / Fragments d’un discours amoureux / Obscène )

§ Les tabous sont les meilleurs aphrodisiaques du monde. ( WeiHui / Shangai Baby )

§Amour. Un mot qui signifie de poignantes émotions, de profondes blessures et d’infinies variations. ( WeiHui / Shanghai Baby )

§ ... j’avais tendu la main pour toucher le bas du corps humide d’une femme... ( Gao Xingjian / La Montagne de l’Âme )

§ L’amour n’est qu’une illusion dont on se sert pour se tromper soit même. ( Gao Xingjian / La Montagne de l’Âme )

§ Entre les astuces des femmes et l’avidité des hommes, à quoi bon chercher à discerner qui porte le plus de responsabilité ? ( Gao Xingjian / La Montagne de l’Âme )

§ Je pense à toi, ta façon de tourner

le ventre brun de ton amour vers moi

son odeur languissante montante de

la coupe sombre

et lisse de tes cuisses

tes seins,

lustrés comme deux aubergines

glissant sinueux sous

ma peau pâle. ( Tatamkhulu Afrika )

§ Ne confonds point l’amour avec le délire de la possession. ( Saint Exupéry / Citadelle )

§ L’amour véritable commence là où tu n’attends plus rien en retour.( Saint Exupéry / Citadelle )

§ L’étreinte par laquelle l’amour maintient les êtres collés l’un à l’autre contre la solitude. ( Malraux / La Condition humaine )  

§ (le plaisir sexuel)était l’unique plaisir, l’unique objectif en vérité de l’existence humaine et tous les autres – qu’ils soient associés aux nourritures riches, au tabac, aux alcools ou à la drogue – n’étaient que des compensations dérisoires et désespérées, des mini-suicides qui n’avaient pas le courage de dire leur nom, des tentatives pour détruire plus rapidement un corps qui n’avait plus accès au plaisir unique. (M.Houellebecq/ la Possibilité d’une île)  

§ Elle n'avait plus de mots, elle n'avait que des émotions. ( Alice Ferney / La conversation amoureuse )

§ Elle était mère et amante et liquide splendeur. ( Alice Ferney / La conversation amoureuse )

§ Comme si... le sexe d'un homme allant et venant, ouvrait dans une amante des champs d'espérance.    ( Alice Ferney / La conversation amoureuse )

§ Le mystère ( de l’amour ) est un amas de tripes. ( C. Breillat / Romance X )

§ l’amour ne sert à rien d’autre que d’être ( Werner Lambersy / Maîtres et Maisons de Thé )

§ Amour, amour. Ce mot qui, à travers les chansons, emplit l’air en Occident comme l’odeur de l’essence jusqu’à l’écoeurement, l’ai-je jamais prononcé de ma vie ? Il s’y mêle tant d’instincts troubles, tant de besoins immédiats, de complaisances envers soi, d’exigences envers l’autre, de cette détestable volonté de possession et de domination, que je n’ose plus guère y mettre un contenu. ( F.Cheng / le Dit de Tianyi )

§ Un nouvel amour donne toujours de l’espoir ( Jack Kérouac / Big Sur )

§ Lorsque le court voyage de l’amour

après une brève descente vers la tendresse

atteint, rancœur subtile, l’indifférence de l’habitude

dernière station avant la haine. ( JLMi )

§ Faire du charnel l’intelligence suprême. Tête et corps en accord. (R.Bohringer/l’Ultime conviction du désir)