Hiroshima, Fleurs d’été                   de Tamiki Hara

 

 

 

Danger !

Titre trompeur, fleurs empoisonnées, vénéneuses. Horrifiquement.

 

Et salutaires.        Incontestablement.

 

Car nous sommes à l’été 1945 à Hiroshima…

L’auteur a vécu ‘’en direct’’ le 6 août. Marqué à jamais, il se suicidera en 1951 non sans avoir livré son témoignage, terme auquel aucun adjectif connu ne peut être associé lorsqu’on a refermé le livre.

Ce très petit ouvrage se compose de trois courtes nouvelles :

- La première nous raconte cette ville de garnison en guerre, soumise à des alertes aériennes permanentes, à travers la vie quotidienne de la famille de l’auteur durant les quelques jours qui ont précédé le 6 août. Une vie comme celle que tant de villes – européennes en particulier - en ont subi durant ce conflit planétaire, une vie difficile, peureuse, mais une vie.

- Le second texte nous plonge au cœur du 6 août et assemble les souvenirs directs de l’auteur de l’incompréhension de l’évènement à l’incompréhension de la quantité d’horreur produite, si quantité peut avoir ici un sens.

- La dernière brève narre le cheminement de la mort et le retour à la vie dans les jours et les semaines qui suivirent le 6 août par le décompte froidement démographique des décès dans la famille de l’auteur et de son entourage immédiat, chacun associé à une description clinique. Terrifiant. Et au cœur de tout cela, la vie qui reprend par force ses droits, qui tente cahin-caha de se reconstituer. Terrible.

L’Horreur et l’Espérance mêlées, fusionnées.

Et au-delà des corps blessés et mutilés, reste les esprits détruits, à jamais.

 

Même si par mode ou par conviction le lecteur est contre la bombe ou le nucléaire civile, il sort de ce livre avec dans la mémoire une marque indélébile. Car rien ne remplace ce témoignage. Un témoignage dépassionné, totalement. Un témoignage à hauteur de femmes et d’hommes simples.

 

Un témoignage qui aurait pu être le sien s’il avait été ce 6 août 1945 à Hiroshima…

 

Après ce livre vous ne pourrez plus dire « Je ne savais pas … »

 

***

 

 Cet ouvrage est édité chez Babel.                                   ISBN 978-2-7427-6913-1

 

Diffusion Québec : Leméac 

Diffusion Suisse : Servidis

Diffusion France & autres pays : Actes Sud