Sur le mariage

 

    @  De deux solidaires le mariage fait deux solitaires.

    @  Le mariage est une machine à fabriquer de la solitude.

 

Trouvé dans mes lectures…

’91

« Le sentiment n’abolit pas mais creuse la distance entre les êtres » (A.Finkielkraut)

‘94

« ...le plus uni des mariages n’était-il pas une tromperie qui consistait à séparer définitivement ceux qu’il avait charge d’unir et dont il faisait non des êtres complémentaires... mais des êtres incomplets dépendants ainsi à jamais l’un de l’autre. » (D.Sallenave)

« il peut exister des mariages qui ne se laissent pas ramener au désespoir de la solitude. » (F.Kafka)

« Pourquoi ne se promettent-ils pas de s’assurer l’un à l’autre la liberté du silence, la liberté de la solitude, la liberté de l’espace ouvert ? » (F.Kafka)

« Même quand existe la plus intime union entre époux, rien ne peut empêcher des instants de solitude déchirante. » (Abbé Pierre)

« elle est déçue quand la vie à deux se transforme en vie quotidienne…elle se venge par des gestes quotidiens qui irritent l’homme…connaissant ses goûts et ses désirs, elle sait toujours où frapper, et elle frappe sans trêve. » (F.Alberoni)

« C’est (le mécanisme de la perte) qui, souvent, garde deux époux liés toute une vie sans que l’amour y soit pour rien. » (F.Alberoni)

« Après quelques mois de vie commune, les ‘’amoureux’’ découvrent avec horreur qu’ils n’ont rien à se dire. » (F.Alberoni)

‘96

« Le mariage est une tentative pour figer dans le temps des passions par nature fugitives, résultat, on passe de l’éphémère à l’effet mémère. » (G.Grig)

« La véritable union n’est pas un ensemble de synthèse mais un ensemble de face à face. » (E.Lévinas)

‘97

« Nos défauts sont raisonnables, ou du moins nous y sommes habitués ; alors nous nous supportons facilement les uns les autres... Mais se lier à des gens dont les défauts ne nous sont pas familiers est une pure folie. » (A. de Tourville)

‘01

«  Le mariage divise le fardeau en le multipliant » (R.Sabatier)

« Avant le mariage tout a été dit ; après, on ne trouve qu’à redire » (R .Sabatier)

« …le mariage …çà n’est jamais que la calamité multipliée par deux. » (L.Calaferte) 

« ni amour ni haine. Tout plat, comme çà, a va que je te pousse, le fil ténu des habitudes. Toutes les photos sont dans le tiroir. » (L.Calaferte)

«  A part les banalités journalières qui ont habituellement trait aux choses de la maison, nul espoir d’entente ne nous est plus permis. » (L.Calaferte)

« Le couple s’ignore, se vole, se ment et se déchire. C’est l’amour. » (L.Calaferte)

‘02

« Aussi n’est-ce qu’au moment où il nous deviendra indifférent d’entrer en ménage ou de rester séparés, que nous aurons assez de calme naturel pour pouvoir vivre en mari et femme et être heureux. » (N.Kafu)

            « Moi, Wolinski, sentant venir ma mort prochaine, je fais ce testament… (je lègue) à ma femme, les photos pornos cachées sous la planche de la cabane au fond du jardin, pour la remercier de toutes les folies que nous n’avons jamais faites ensemble… » (Wolinski)

            ‘03

«  je ne m’intéresse pas non plus tout particulièrement à ce qu’une femme dit à un homme, même si cet homme, c’est moi-même. » (V.Woolf)

«  Peu à peu, ils en vinrent à former un cercle presque parfait dans les bras l’un de l’autre. leur vie était triste et tranquille. Ils goûtaient une sorte de douce mélancolie dans cette paisible tristesse. » ( Soseki )

« Lente descente

        vers des cœurs solitaires ;

        usure d’unions. » (jlmi)

« Une vie à deux.

        De l’amour à l’absurde

        c’est le plus courant. » (jlmi)

« Le mariage fait des cocus et le patriotisme des imbéciles. » ( P.Léautaud / Passe temps / Mots, propos et anecdotes )

            04

Le mariage et  toutes ses tracasseries et rancœurs qui s’en suivent sont trop épuisants. ( Gao Xingjian / La Montagne de l’Âme )

            05

« souvent ces femme se marient ou périssent d’une autre façon. » ( E.Jelinek / les Amantes )

« C’est votre propre femme qui vous rappelle sans cesse que le jeune galant d’autrefois n’est plus qu’un vieux saligaud. ( E. Jelinek / Les Amantes )

«  les vieux époux s’acharnent l’un sur l’autre comme deux insectes, comme deux bêtes qui s’entre-dévorent, l’une déjà à demi dans le corps de l’autre. » . ( E. Jelinek / Les Amantes )

« (le mariage)... çà n’avait été qu’une suite de chamailleries. De pinaillages à propos de tout et de rien. Jour après jour, année après année, on ressasse les mêmes mesquineries... on s’installe dans une guérilla domestique dont on ne voit plus, petit à petit, comment en sortir. D’ailleurs, en éprouve-t-on le désir ?  ( C. Bukowski / Pulp )

“ elles parlaient toujours du mariage comme d’une catastrophe »( V.Woolf/Mrs Dalloway)

« tout le monde renonce à quelque chose en se mariant. » ( V.Woolf / Mrs Dalloway )

“Il y a de la dignité chez les gens; de la solitude; même entre un mari et une femme, un fossé. ( V.Woolf / Mrs Dalloway )

 

            09

        «  - qu'est-ce qui prime pour réussir un bon mariage ?

          - avoir la mémoire courte ! »  ( in Frida Kahlo / Julie Taymor - Salma Hayek )