TB 23 ?           ou, les labours dans la Creuse…

 

Quand la Traction-Brabant sonne à ma porte, j’la vois belle dans sa p’tite robe jaune primesautière. La classe !

Un p’tit mot m’averti que l’Malta pour s’en remettre s’est éclipsé à Lisboa/ Alice Boa ? Pour s’en r’mettre sans doute ! Ou p’t’être que c’est pour que je la lise bonne sa Traction jaune jeune ? Va savoir … Pas triste le Patrice !

Trêve ! Soulevons délicatement cette robe pour admirer les dessous de la belle… voire plus si affinitésimale.

Le choc d’une Marion Lubreac / lu break / lubrique – fleur de pseudo ? - qui  m’incendiaire de plaisir et dans la foulée, le C. sous une Vanessa d’alcôve, ah ! la re-née-gars !!!

Belloeil s’en bat pas l’œil de son passé, ni Joquel d’ailleurs qui onirise un max sur sa made-laine au goût d’vieille pomme.

Ensuite, Gilbert petit pousset se pose des Marques sur sa Raison d’Être depuis qu’il a laissé filer Geneviève chez un éditeur…( so sweet song ‘’Lady in red is dancing with me, nobody here, just you n’ me….’’ )

Mais y’a rien à craindre des chiens enragés pour l’homme yves/ivre -livre/vide très ami avec un torchon inusable et les lombrics révoltés ( un reste de ’68 mal digéré ? pour les longs-brics à brac sans doute…)

Alors Eric entonne Si mon         champ de blé…

Là, on est au cœur de TB, toute la mue-zic : doc Joaquim s’en donne pour Karl-Heinz Stock-hauption-zen, il aime le bougre et’n’a pas tort ! Dans la foulée, PM abreuve nos sillons de ce sang d’un pur qui est le sien en montant au front-line assembly et rien à voir avec la ligne de produits véto pour chats et chiens. Oh ? ça non, ça chie… tout court. J’m’en suis mis un coup j’sais maint’nant d’quoi j’parle… plus une puce… à sa place dans mon mp3 !

In the UK, Fadila m’laisse Baha (et pas less) ! mais c’est vrai qu’chacun voit midi à sa porte, surtout avec leurre d’été/ l’heure des thés.               D’London à Belleville y’a qu’un pas, n’s’pas, un Petit pas, mais que de vies/Vie ici ou là-bas, bord_d’Elle !

Il m’arrive alors que j’me Bouge avec l’Alexandra – et pas celle du sot_titillant françois - même si c’est dans l’gris, surtout qu’c’est dans l’gris d’vrais-je dire. Là, un vrai coup d’poing dans c.. ou un vrai coup pied dans la g….., comme on veut          mais ça cogne. Faudra sans doute qu’j’le lise à haute voix pour rester zen dans l’évasion ‘’în paragina’’ !

Evasion mot_rose, pour ne pas dire colère, au programme avec Yvette Va_cours_vole_et_nous_venge_Sœur mais les bateaux étaient en grève. Ah ! si seulement ils n’avaient été qu’en grève ! Moi qu’ai – d’embarquement - lu ça dans l’22 !!

 

Ah ! J’oubliais. Encore un truc. Si vous descendez dans l’jardin d’Malta, n’essuyez pas vos pieds avant d’hanter, laissez une chic_orée flétrie l’faire à vot’place ensuite, vous pourrez pourrir  à toute pompe – à vélo - jusqu’au con_fesse_ion(a)nal tirer les bébés d’hippoc(r)ampes.

 

Bien l’bonjour,