Ballade des Exclus                           

                                                              ...à ceux qui (sic) nous gouvernent à coups de Star (cosy) stème ...

 

Frères (in)humains qui avec nous vivez

z’avez les cœurs cont’ nous tout durcis

car pas d’pitié pour les pauvres z’avez

‘’Odieux’’ v’z’ aurez plutôt que ‘’grand merci’’.

Vous nous voyez z’ici décharnés cinq ou six

Sûr, qu’pour c’qu’est d’la bouffe vous z’êtes ben trop nourris

et vous s’rez bientôt Bourse-souflés z’et pourris.

Nous qu’avec nos os,  d’viendrons plus vite poussière. (n’s’rons plus vite au cim’tière)

Comme d’not’ malheur tout l’monde se moque

et ben quand vous s’rez vieux z’irez tous vous faire fout’.

 

(très grand merci à François Villon)

retour accueil rubrique