Ink I                                             Letellier

Crimes & Cultures

( sirventès des relations entre les cultures )  

 

Crimes & Cultures  a été publié in Nouveaux Délits n° 30                 oct 2008

 

@   Rwanda…

Intermission   Arman

 

Ses yeux ont vu l’or

de la lumière du jour

sur les cadavres des marais.

---

La boue serrait les corps

dans un linceul trop court.

Jamais il n’oublierait.

---

Les enfants affamés infamants

défaillent dans les failles

des ombres sombres

de guerres de naguère.

Différents nés des différences

infimes, infinies,

lames nues de l’âme nue.

---

Descendre des cendres

des bûchers des bouchers,

obscure hantise de l’obscurantisme,

capharnaüm de cafards nés hommes.

***

@ Cambodge...

 

Silhouettes                                                          K Guerquer

Dans le moule d’obscurité de la nuit des choses,

de leurs yeux rongés, les anges déchus

pleurent des larmes de pus

tandis que leurs bouches

mangées de vers échevelés et farouches

exhalent des puanteurs moroses.

 

Aux Crépuscules Rouges,

sous la pluie ordinaire du malheur,

coule dans les rues du Temps

des flots d’huile d’arc-en-ciel.

 

         Sept ans après…

 

Corps parcheminés

blanchis par la chaux du Temps.

Seuls témoins. Hurlants.

 

 ***

@   Afghanistan...

 

 

Burka woman                  Susan Williams

 

Ni commencement

ni fin. Seul son voyage

intérieur. Lui seul.

- - -

Son nom ? Oublié !

Oublié comme ton nom.

Seuls ses grands yeux verts...

- - -

Combien de chemins parcourus ?

Combien de fleuves traversés ?

Dis ?

- - -

Sous la camisole bleue

sa langue était morte.

Seuls ses yeux parlaient.

- - -

Seuls ses yeux parlaient

derrière la grille noire.

Insoutenables feux.

***

@  Bosnie...

Massacre III                                                   1936   Tal Coat

 

J’ai vu les femmes plaindre

  tous ces guerriers morts.

J’ai vu les femmes pleurer

  sur les corps mutilés.

J’ai vu les femmes bâtir

  dans les plis du vent

J’ai vu les femmes devenir

  de pierre.  

Paul Bloas ( ?)  ruines de Coatfrec 22   photoJLMi

***

@ Bosnie II ou Larmes d’étoiles.

( i.m. victimes de la purification ethnique en Serbie )

Venues du fond des fosses

qui deviendront communes,

des bouffées d’humidité rance

appellent à un perfide repos.

Les nénuphars d’écume

épanouissent leurs délicates couleurs

dans les ventres entrouverts

de cadavres gras

de pullulance vermineuse.

Les abeilles, ivres d’avoir trop butiné

les nectars psychotropes de ces fleurs vénéneuses,

plongent leurs dards aiguisés

dans les regards glauques

des yeux translucides

de ces dépouilles gravides,

innocences hallucinées.

Les bourreaux se congratulent

satisfaits de leur pain quotidien.

La lumière verdâtre de la lune

tue les dernières bribes d’espérance.

A ce spectacle,

la Voie Lactée, décomposée,

pleure des larmes d’étoiles.

Love your Neighbors                                                                       1953    Marlène Dumas

 

***  

Irak blues

 

Le monde frémit.

Quelques uns qu’on nomme grands

ivres de pouvoir,

pauvres ombres chinoises,

font assauts d’hypocrisie.

 

Le monde tremble.

Les faucons veulent frapper.

Poussière d’idées 

et lèpre du mensonge 

pour justifier la guerre.

 

Le monde bouge.

Les peuples ne veulent pas

d’un conflit armé.

L’énergie du désespoir

lance la contestation.

 

Le monde a peur.

Partout les éboulements  

des hasards  vierges

tout en vaines figures 

tracées sur le Néant.

 

Vingt mars deux mil trois. 

Les ‘’alliés’’ ont attaqué  

ce peuple meurtri,  

au prétexte d’un Raïs  

noir’ incarnation du Mal.

 

Kaibosh                                   ©Linda Zacks  

Les morts submergés   

par l’immonde déluge   

des vivants glauques, 

jus de sommeil et de mort, 

qui suinte par bêtise.

 

Après les armées

anarchie et pillages.

Tristes résultats.

La pax americana ?

Génitrice de Misère.

*** 

retour accueil rubrique